Skip to main content

Le monument aux Braves-de-Sherbrooke classé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel

Version imprimableVersion imprimable

--le 14 novembre 2017.

Le monument aux Braves-de-Sherbrooke, véritable point de repère et élément symbolique fort du paysage urbain de la ville de Sherbrooke, est désormais classé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel.

larger_braves_0.jpgLe député de Sherbrooke, ministre de la Famille et ministre responsable de la région de l'Estrie, M. Luc Fortin, a profité de la cérémonie du jour du Souvenir pour en faire l'annonce, qui fait suite à l'émission du tout premier avis de classement signé par Mme Marie Montpetit à titre de ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française.

L'origine du monument aux Braves-de-Sherbrooke remonte à 1923, alors qu'un comité de citoyens demandait l'édification d'un monument pour honorer la mémoire des Sherbrookois ayant combattu lors de la Première Guerre mondiale. Trois ans plus tard, l'œuvre conçue par l'artiste George William Hill était inaugurée devant une impressionnante foule de 20 000 personnes. Hill est l'un des plus importants sculpteurs québécois et canadiens du début du XXe siècle; il est renommé pour sa production de mémoriaux de guerre. Le monument est maintenant orné de deux plaques rappelant le nom des soldats originaires de la ville décédés au cours des deux grandes guerres mondiales.

Citations :

« Je suis fière d'émettre l'avis de classement d'un joyau du patrimoine culturel québécois qui porte en lui la mémoire de nos anciens combattants. Ce geste posé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel témoigne de notre engagement à l'égard de la connaissance, de la protection, de la mise en valeur et de la transmission du patrimoine culturel aux générations futures. »

Marie Montpetit, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française

« Il y a près d'un an, j'annonçais mon intention de classer le monument aux Braves-de-Sherbrooke. C'est avec grand plaisir que je représente aujourd'hui ma collègue Marie Montpetit pour officialiser ce geste significatif en présence de nombreux anciens combattants. En plus d'honorer la mémoire de ces personnes courageuses, l'imposante œuvre qui s'élève au cœur historique de Sherbrooke est devenue, au fil des ans, un emblème de la ville. Ce monument est une grande source de fierté pour la collectivité. »

Luc Fortin, ministre de la Famille, ministre responsable de la région de l'Estrie et député de Sherbrooke

Lien connexe :

Répertoire du patrimoine culturel du Québec : http://www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca/
Page sur le monument aux Braves-de-Sherbrooke