Des artefacts et de la réalité augmentée dans l’exposition Le grand large