Skip to main content

Projets passés

Version imprimableVersion imprimable

2000
Juin : Conférence marquant la fondation du RPAQ à l’Université Bishop de Lennoxville. Richard Evans est le président fondateur.larger_qahn_001.jpg

Valérie Bridger est nommée ccordonnatrice des communications.

Le RPAQ entame la publication bimestrielle de son magazine Quebec Heritage News.

qhn-logo.a.gifLe RPAQ lance le Prix Marion Phelps, qui doit son nom à la directrice de longue date de la Société historique du comté de Brome. Présenté annuellement, le prix est attribué à une personne qui a œuvré durablement en vue de la protection et de la préservation du patrimoine d’expression anglaise au Québec.

2001
La conférence annuelle du RPAQ, intitulée For a Living Heritage (Pour un patrimoine vivant) se déroule au Collège Mcdonald, sur la pointe ouest de l’île de Montréal.

2002
Le RPAQ commence la publication d’une série de brochures bilingues traitant de l’histoire régionale d’expression anglaise au Québec et dont la recherche et la rédaction sont confiées à Dwane Wilkin. L’ensemble de ces dépliants s’intitule Circuit patrimonial.

En collaboration avec la Société historique de la vallée de la Gatineau, le RPAQ organise une conférence intitulée Behind the Scenes (Dans les coulisses) à Gatineau.

trails_0014.a.jpg2003
Le RPAQ assiste la Fédération des sociétés d’histoire du Québec (FSHQ) pour l’organisation, à Granby, d’une conférence traitant de cimetières patrimoniaux.

Le RPAQ tient un atelier intitulé Historians at Work (Historiens à l’œuvre), à l’Université McGill de Montréal.

Le RPAQ lance le concours annuel d’essais sur le patrimoine dans les écoles du Québec.

Valérie Bridger est nommée directrice exécutive.

Noreen Corcoran est nommée directrice exécutive par intérim.

Rod MacLeod est élu président du RPAQ lors de l’AGA de 2003.

Charles Bury est nommé directuer exécutif par intérim.

2004
Le RPAQ termine le 20ème et dernier dépliant de la série Circuit patrimonial. Sociétés d’histoire et bureaux touristiques continuent de distribuer ces brochures, également disponibles en ligne à www.quebecheritageweb.com.

Le RPAQ parraine la création de l’Oral History Manual (Manuel d’histoire orale) destiné aux écoles secondaires du Québec et il promeut le manuel comme un outil pour susciter l’intérêt des étudiants envers l’histoire locale. Coordonnateur du projet : Ron Ratcliffe.

En partenariat avec la FSHQ, le RPAQ tient le symposium intitulé Two Solitudes: Myths and Realities (Les deux solitudes : mythes et réalités) qui met l’accent sur les relations historiques entre les communautés d’expression anglaise et française.

Le RPAQ fait l’acquisition du populaire Cybermagazine Patrimoine des Cantons développé par l’Association des Townshippers et coordonné par Matthew Farfan.

2005

Dwane Wilkin est nommé directeur exécutif par intérim.

Le portail Patrimoine du Québec est lancé à Morin Heights, ainsi que le Cybermagazine Patrimoine des Laurentides, qui, avec le Cybermagazine Patrimoine des Cantons, constitue le deuxième magazine régional patrimonial en ligne géré par le RPAQ.

Le RPAQ effectue Prospecting for Heritage (Perspectives pour le patrimoine), son inventaire des ressources pour le patrimoine d’expression anglaise dans quatre régions.

La révision de la Loi sur les biens culturels du Québec incite le RPAQ à développer une politique pour le patrimoine menacé. La politique mène à la présentation d’un mémoire devant la commission parlementaire durant la consultation publique sur la gestion future du patrimoine religieux du Québec. Dans son mémoire, le RPAQ souligne les défauts des méthodes actuelles d’éligibilité et d’attribution des fonds publics destinés à la restauration des édifices religieux. Le RPAQ lance également un appel afin que les cimetières anciens soient considérés comme des lieux patrimoniaux. Coordonnatrice du projet : Josiane Caillet.

2006
Le RPAQ développe une série de présentations bilingues traitant de la conservation du patrimoine local dans les communautés rurales. Le projet Sensibilisation et intendance de notre patrimoine (Heritage Awareness and Stewardship Training Initiative ou HASTI) se déroule dans quatre régions, attirant 250 participants dans 13 municipalités. Dans le cadre de ce projet, un manuel bilingue de 28 pages est rédigé : Bright Futures Begin in the Past / Parlons de notre patrimoine : Sensibilisation et intendance explique comment les municipalités et les individus peuvent se servir de la législation existante pour protéger les sites patrimoniaux locaux.

larger_a.heritage_web_editor_matthew_farfan.jpgLe RPAQ lance Cybermagazine Patrimoine de l’Outaouais, troisième de la série, à Wakefield.

2007
RPAQ organise le Montreal Mosaic Heritage Summit (Sommet Patrimonial Mosaïque Montréalaise) au Musée McCord de Montréal, rassemblant des conférenciers et des participants issus de diverses communautés culturelles afin de partager leur expérience sur l’origine multiculturelle de la communauté d’expression anglaise à Montréal.

Le RPAQ travaille avec Tourisme Cantons de l’Est en vue de la création de la version anglaise de Chemin des Cantons / Townships Trail, un guide touristique patrimonial audio.

Un mémoire sur les accommodements raisonnables et les minorités ethniques est soumis par le RPAQ à la Commission Bouchard-Taylor. Le mémoire souligne la diversité historique des intervenants d’expression anglaise au Québec.

larger_dl_10192.jpg2008
Dans le cadre du projet Cemetery Heritage Inventory and Restoration Initiative ou CHIRI, (Initiative pour l’inventaire et la restauration de cimetières patrimoniaux), le RPAQ mène une étude exhaustive sur la condition de cimetières menacés dans quatre régions. Plus de 300 cimetières reliés à l’histoire des communautés d’expression anglaise sont évalués. Coordonnateur du projet : Matthew Farfan.

Le RPAQ organise une conférence de deux jours intitulée These Old Stones (Ces pierres vénérables), traitant de la conservation des cimetières patrimoniaux et rassemblant 150 responsables de cimetières en provenance des Cantons-de-l’Est et des Laurentides.

Sortie de Cemetery Heritage in Quebec: A Handbook de Matthew Farfan. Le manuel contient une vue d’ensemble des lois régissant les cimetières du Québec, des trucs pour attirer dons et bénévoles et des recommandations générales pour l’entretien des cimetières.

larger_img_1059.jpgLe RPAQ présente un mémoire au ministère de la Culture du Québec lors de la consultation publique entourant les modifications à la Loi sur les biens culturels. Le RPAQ fait les recommandations qui suivent :
• Renforcer la conscience du public envers les questions patrimoniales reliées au Québec en permettant aux organisations patrimoniales locales de donner des conseils pratiques aux autorités locales quant à la conservation;
• Établir et offrir un support financier dans les régions du Québec afin que les organisations à vocation patrimoniale puissent mettre sur pied un programme d’embauche durant l’été.
• Citer comme lieux culturels protégés tous les cimetières actifs ou inactifs du Québec en alignant les lois régissant actuellement les cimetières avec celles proposées par la nouvelle Loi sur les biens culturels.

Le RPAQ, en partenariat avec la Fondation Metropolis Bleu, crée Voices From Quebec (Les Voix du Québec), un projet de documentaire sur l’histoire orale du Québec auquel participent 10 écoles secondaires.

Le Cybermagazine Patrimoine de la Gaspésie, développé conjointement avec CASA (Comité pour l’action sociale anglophone), est inauguré à New Carlisle.

larger_roots_conference.jpgRPAQ organise le Sister Societies Symposium (Symposium de sociétés sœurs), célébrant la présence des communautés écossaises, irlandaises et galloises au sein de l’histoire de Montréal.

En collaboration avec la Literary and Historical Society of Quebec et Shalom Québec, et afin de souligner le 400ème anniversaire de la fondation de la Ville de Québec par Samuel de Champlain, le RPAQ coordonne le sommet patrimonial Roots Québec au Centre Morrin à Québec.

Kevin O'Donnell est élu président du RPAQ lors de l’AGA de 2008.

2009
La 9ème conférence annuelle du RPAQ, intitulée Paths to Our Heritage (Les chemins de notre patrimoine), a lieu au Mont-Royal, à Montréal.

Le RPAQ adopte un plan stratégique de cinq ans.

2010
En partenariat avec CASA, le RPAQ organise le Gaspesian Regional Heritage Summit (Sommet patrimonial de la Gaspésie), qui se déroule à New Richmond.

larger_norm.jpgEn association avec le Quebec Community Groups Network (QCGN) et d’autres organisations basées à Montréal, le RPAQ lance le Cybermagazine Mosaïque Montréalaise.

larger_qahn.awards.2.jpgLe RPAQ entreprend son projet intitulé Heritage On-line Multimedia Enrichment Initiative ou HOMEI (Initiative pour l’enrichissement du patrimoine en ligne en format multimédia) qui comprend la conversion des webmagazines patrimoniaux du RPAQ en source libre, l’addition d’un contenu en mode multimédia, le resserrement des liens entre les associations touristiques régionales et la traduction de tous les sites en langue française. Coordonnateur du projet : Matthew Farfan.

Lancement de Spoken Heritage On-line Multimedia Initiative ou SHOMI (Initiative pour le patrimoine oral en format multimédia et en ligne) par le RPAQ. Le projet vise à rassembler l’histoire orale numérisée et à la disséminer en ligne par l’intermédiaire du site de la Toile du patrimoine du Québec. Il comprend également la création d’expositions historiques en format multimédia provenant de différentes régions du Québec. Coordonnateur du projet : Megan Switzer.

Le RPAQ lance le Prix Richard Evans, attribué annuellement à un groupe communautaire voué à la sauvegarde du patrimoine.

larger_dinu.2.jpg2011
La conférence du RPAQ, intitulée Ways of Memory : the Montreal Experience (Chemins de la mémoire) se déroule à l’Université Concordia à Montréal. Les conférenciers invités spéciaux incluent Dinu Bumbaru, Michael Fish et Helen Foutopolis.

Quebec Heritage News devient une publication trimestrielle.

Matthew Farfan est nommé directeur exécutif par intérim.

L’AGA 2011 du RPAQ se déroule au Centre Morrin à Québec.

qhn_001.sm__1.jpgLes pages couverture du Quebec Heritage News publié par le RPAQ sont dorénavant en couleurs. Le volume de la publicité payée augmente.

Lancement du projet Inspiring Heritage Renewal and Identity Together ou InHerit (Ensemble pour le renouvellement et la reconnaissance du patrimoine) qui vise à resserrer les liens entre les écoles et les institutions historiques en permettant aux jeunes de participer à des projets pédagogiques suscitant l’intérêt envers l’histoire et le patrimoine local. Les ateliers se déroulent dans diverses régions du Québec et ils impliquent des enseignants ainsi que des bénévoles œuvrant dans le domaine patrimonial. Coordonnateur du projet : Dwane Wilkin.

Matthew Farfan est nommé directeur exécutif.

2012
Le RPAQ lance un nouveau concours photographique à saveur patrimoniale destiné aux écoles secondaires du Québec.

Le RPAQ reçoit une subvention pour un projet d’envergure : StoryNet. En partenariat avec la Quebec Writer's Federation (QWA), l’English Language Arts Network (ELAN), l'Office national du film du Canada (ONF) et CBC Radio, le RPAQ développe une série de documentaires originaux radiodiffusés portant sur des thèmes généraux, réalisés par des créateurs québécois de langue anglophone et explorant des histoires en relation avec la culture et le patrimoine des communautés d’expression anglophone du Québec. Coordonnateur du projet : Dwane Wilkin.

L’AGA 2012 du RPAQ se déroule au Collège régional Champlain de Saint-Lambert. En conjonction avec cet événement, le RPAQ organise une «Foire des jeune leaders du patrimoine» ayant pour but de présenter les projets scolaires montés dans le cadre de l’initiative InHerit. A cette occasion, le RPAQ lancera le prix InHerit soulignant l’implication volontaire de jeunes dans le domaine patrimonial.

larger_lloyds_tractor_-_300dpi.pngLe RPAQ reçoit l’appui financier du ministère du Patrimoine canadien dans le cadre de son projet «Dresser la mosaïque : Montréal et sa banlieue variée», ce qui permettra au Réseau de développer une carte historique numérisée de Montréal et de ses environs. Coordonnateur du projet : Geoff Agombar.

Le projet du RPAQ, «Des objets particuliers témoins de l’identité (Significant Objets for Telling Identity ou SOFTI) : le Québec anglophone vu à travers 100 objets» a recueilli l’assentiment. Recevant un appui majeur du ministère du Patrimoine canadien, cette initiative permettra au RPAQ de brosser le portrait complexe d’une minorité d’expression anglophone par le biais d’artéfacts soigneusement sélectionnés représentant la culture de communautés disparates. Grâce à la collaboration de partenaires à vocation patrimoniale disséminés dans l’ensemble de la province, le RPAQ créera le site web «100 objets» ainsi qu’un DVD d’accompagnement. Coordonnatrices du projet : Heather Darch et Rachel Garber.

2013
Conférence du RPAQ donnée par Heather Darch à Wakefield : «Gérer avec succès un petit musée, de A à Z».

Lancement du site web «Mapping the Mosaic» au Musée McCord, à Montréal.

Lancement du site web et du DVD «100 objets» au Musée Uplands, à Lennoxville.

StoryNet.ca, le site web du RPAQ, consiste en une série de documentaires radiophoniques présentant la vie captivante de Québécois issus de divers milieux. Enregistrés par Dwane Wilkin, coordonnateur de projet, de nombreux témoignages sont diffusés durant l’émission «Breakaway» de CBC Radio.

larger_dvd_001.jpgLe DVD «100 objets» présente par l’image et le texte une centaine d’artéfacts choisis dans le cadre du projet «Des objets particuliers témoins de l’identité» («Significant Objets for Telling Identity ou SOFTI), ainsi que six (6) courts documentaires.

L’AGA 2013 du RPAQ se tient à la loge maçonnique Golden Rule No 5 à Stanstead. Plus de 60 délégués y prennent part. Les récipiendaires de prix pour 2013 sont : Bill Young (Prix Marion Phelps); la Société d’histoire du comté de Richmond (Prix Richard Evans); Kevin O'Donnell (Prix spécial) et Marion Greenlay (Prix spécial).

Élection de Simon Jacobs à titre de président durant l’AGA de juin.

larger_quilt_folding_101.jpgAdoption des nouveaux règlements corporatifs durant l’AGA.

D’une durée de 15 mois, le projet «Actions et ateliers en vue de la protection du patrimoine» (Security for Heritage Outreach and Workshop Initiative ou SHOWI) bénéficie de l’appui financier du ministère du Patrimoine canadien. Coordonnateurs du projet : Heather Darch et Dwane Wilkin.

Début de la rédaction du nouveau plan stratégique quinquennal.

Congrès annuel du RPAQ à Stanbridge East.